Seminaire 2014

 

 

Le week-end du 21 novembre 2010, le club Hapkido JJK Fontenay-sous-Bois a eu le plaisir d’accueillir Kwan Jang Nim Raphaël COUET, 6e Dan hapkido JJK, et son élève Kévin, pour un stage à la hauteur de la réputation du Maître.

 

C’est dimanche, il est 10 h, mais pour les élèves de Diego, pas de grasse matinée ; encore moins pour ceux d’Alex, qui sont partis d’Orléans au petit matin. Le temps de saluer les personnes connues et de faire connaissance avec les autres, le stage commence.

Dès les premières minutes, le ton est donné : échauffement, étirements, pal chagui, chutes et roulades : la chaleur commence à monter dans le dojang. Kwan Jang Nim prend le temps de rappeler les bases essentielles des nakbop, et chacun de se corriger, tant sur les chutes statiques que sur les chutes roulées.

Le rythme s’accélère avec l’atelier suivant. Réunis tantôt en binômes, tantôt en trinômes, les participants travaillent les coups de pied de base : technique, mouvement, précision, surface de frappe,… puis explosivité et rapidité avec les step palchagui, alternant avec le travail des kokki et des donchigui de base.

 

Après deux heures trente de pratique, la pause déjeuner est la bienvenue. Le temps d’avaler un repas léger mais roboratif, de digérer quelques minutes, et le stage reprend de plus belle.

 

L’échauffement et les pal chagui permettent de remettre tout le monde dans le bain. Après cette remise en forme rapide, Kwan Jang Nim invite chaque participant à se munir d’un Dan Bong, ou bâton court, l’une des armes travaillées dans le hapkido. Ces techniques sont enseignées à partir de la 2e Dan, mais les stages avec Kwan Jang Nim sont toujours l’occasion de découvrir de nouvelles facettes du hapkido, ou d’en approfondir d’autres.

Le premier pas est celui de la découverte du bâton court en lui-même : prise en main du Dan Bong et travail des huit mouvements de base, un par un pour commencer, puis enchaînés, avec l’aide de Kwan Jang Nim pour guider les premiers essais.

Vient ensuite la découverte des techniques. Afin de faciliter leur assimilation et la compréhension de leur logique, Kwan Jang Nim montre le parallèle entre les techniques sans Dan Bon et celles avec. Les participants travaillent ainsi une technique sans arme avant d’empoigner le Dan Bong. Ils peuvent ainsi aisément se rendre compte que le bâton doit, comme l’explique Kwan Jang Nim, n’être qu’un prolongement de la main. Ces techniques sont d’abord travaillées tranquillement, au rythme des participants, puis tous ensemble en dynamique, et enfin un par un.

Comme souvent lorsqu’on est occupé à une tâche plaisante, le temps a passé trop vite : il est déjà 16 h, l’heure de terminer le stage. Kwan Jang Nim fait asseoir les participants pour leur résumer les techniques entrevues dans l’après-midi, et leur rappeler le nombre conséquent de techniques contenues dans le hapkido JJK.

 

Épuisés par le stage, mais toujours aussi motivés, cinq élèves d’Alex ont passé leur grade, et l’ont obtenu. La veille, ce sont six élèves de Diego qui ont passé le leur avec succès. Félicitations à tous !